I’m leaving

Cet espace touche à sa fin…

Je le laisse ouvert uniquement car mon histoire de grossesse molaire continue d’être utile vu le nombre de visites sur ce douloureux épisodes.

A quoi bon expliquer ? A qui ? A quoi? Je suis la meilleure de rien, la mauvaise de tout.

Je monologue dans quel but ?

Ce vide m’angoisse… Et me rappelle ma solitude au quotidien.

je trace un trait.

Publicités

Barboteuse Puperita

Puperita, puperiquoi?!

Sous ce petit rigolo se cache un patron de barboteuse trouvé sur mon amour de pinterest, sur ce blog!

Craquage total instantané, imagination de ma souricette dedans, avec petits collants, pas l’effet fesse à l’air des robes….

Clic clic directement sur le lien de la boutique etsy du patron : verdict, j’aurais pas craqué si je n’avais pas vu l’autre avant!

Bref, quelques clics clics plus tard, le temps de mettre ça dans le panier et de régler, réception du patron pdf dans ma boîte mail grâce à la magie de l’ternet!

J’aime bien les patrons pdf…c’est plus rapide que le décalquage, je trouve ça plus propre, mais évidemment pas forcément très économique.

Les marges de coutures sont comprises également! ça c’est fort appréciable, toujours l’impression de mal reproduire en rajoutant les marges sinon!

Bon, le tuto est en anglais, mais c’est passé tout seul, je n’ai pas du tout été embêtée, tout est très bien expliqué.

J’ai fait une taille S pour ma Souricette qui est une naine, je le rappelle! Mais pas la dernière pour le reste mdr.Je pense tenter la taille au dessus pour la suivante, histoire qu’il y ait de la marge

Tissus blanc à pois de mon stock, velours gris Ma Petite Mercerie, Pressions kam (c’est vraiment top ce truc, j’ai horreur des boutonnières), et Ma Souricette dedans!

J’en ai une deuxième à faire dans un coloris genre Cassis que j’adoooore trop….

DSC_0243

DSC_0246

Sac Aubérie (2) – Cartables et Sacs à Dos

Tout d’abord, une trèèèès bonne année à tous !

Bonheur, rire, créations, amour, lumière, et du rire encore!

Mon premier post de l’année sera dédié à la couture, car il s’en est passé des choses avec mes machines ces derniers temps

j’avais réalisé pour elle, un sac Aubérie du livre Cartables et Sacs à Dos de La Petite Cabane de Mavada. Nous avions pris ce même projet avec une amie pour se faire notre sac, chacune avec nos tissus!

J’ai mis du temps à choisir ce dont j’avais envie. Une seule chose était sûre, le rouge ! Et je voulais rajouter un petit passepoil autour du rabat!

Pas mal de sessions après pour cause de loulous à gérer en même temps, de maladies et autre, voilà le résultat!

Liberty Ninataylor que j’adore littéralement (motif personnel) , Suédine rouge (ma petite mercerie), tissus rose à étoile (motif personnel), simili cuir bleu marine (ma petite mercerie), pressions kam (ma petite mercerie), passepoil argenté lurex (motif personnel)

1530307_10152104453181069_539974862_n

1536462_10152104453266069_1414056883_n

1546080_10152104453336069_1170300384_n

1528764_10152104453426069_646582043_n

 

Linna Morata nous gâte <3

Attention, chez Linna Morata, on ne fait pas les choses à moitié pour Noël!

Un superbe lot est à gagner chez eux jusqu’au  5 décembre 2013!

Il n’y a plus qu’à aller jouer!

J’espère gagner, ça ferait trop de bien au moral, mais j’ai rarement de la chance au jeu!

Bonne chance à tous!

Journée sans dignité

Il y en a beaucoup en ce moment, ce qu j’appelle mes journées sans dignité!

C’est les jours où je me fais vomir dessus allégrement.
C’est les jours où je suis couverte de la bave de la Souricette qui fait ses dents.
C’est les jours où je cours pour accomplir les tâches ménagères pendant les microscopiques siestes.
C’est les jours où mon café fini froid, un quart entamé, sur le côté du bureau.
C’est les jours, où, avant le café, j’ai mangé en speed, ou dans les pleurs, ou en plusieurs fois pour m’occuper de Souricette
C’est les jours où j’arrive à l’école, mal pas coiffée, pas maquillée, car la journée à été dure et j’ai eu d’autres priorités, où la maman d’un bébé de trois semaines arrive pimpante, en pleine forme, magnifique, bébé qui dort, bien emmitouflé, pas comme la mienne avec son bonnet qui lui tombe sur le yeux et que je le vois pas parce qu’elle adore être face à la route en porte bébé!
C’est les jours (le même qu’au dessus), où tu apprends que ledit bébé dort tout le temps, et que franchement, c’est nul d’être à la maison, ça la fait sortir l’école.
C’est les jours où (toujours le même qu’au dessus), tu te dis qu’un peu plus de sommeil de la Souricette te permettrait de faire le ménage comme tu as BESOIN de la faire, de jouer avec elle, ET éventuellement d’avoir un peu de loisir.
C’est les jours où tu te trouves nulle, tu te demandes comment font les autres pour y arriver, tu te demandes ce qui cloche, si tu n’es pas efficace ou tu as des attentes trop grandes.
C’est les jours où tu te sens vieille et à 22h tu te dis qu’il faudrait vite aller dormir.
C’est les jours où tu te sens vieille car après le bib de la nuit et les autres réveils (parce que tu ne sais plus dormir!) tu n’arrives pas à te lever le matin à 7h.

Oui, ce matin, 8h33, en donnant le biberon, prête, coiffée, maquillée, pas trop moche dans mon jean et mon pull rouge et mes bottines car TitBonhomme voulait absolument que je l’emmène à l’école, je me suis fait entièrement vomir dessus : tee shirt, pull, jean. Elle ne s’est pas loupée également.

Puis elle m’a sourit. C’EST DE LA TRICHE QUAND ILS FONT CA!165499734

 

Atlas toujours!

J’avais craqué sur le bonnet qu’elle avait fait à la Mésange.

Elle avait proposé de le tricoter à la Souricette en échange d’autre chose.

Elle a vu l’Atlas que j’ai confectionné pour le fils d’une amie sur IG que je n’ai pas montré ici (!) et m’a demandé d’en faire un pour le Moineau.

Alors vous allez avoir deux Atlas flashy pour le prix d’un aujourd’hui, elle est pas belle la vie ? 😉  IMG_3399

Atlas grain de couture en 6 ans longueur 8 ans, velours milleraies anis, tissus à étoile grass  biais Star Jardin d’oliviers B et cordon vert flui de Ma Petite Mercerie, bouton de mon stock. Pour le fils d’une amie.

 

004

006Version pour le Moineau (photos bof) : velours milleraies turquoise, Biais Star Bora Bora lagoon B, tissus à étoiles Sasparilla Stars Yellow, et cordon jaune de Ma Petite Mercerie, biais marine et bouton de mon stock.

Allez, le prochain, il est pour TitBonhomme!

Mais est ce que…?

La vie, ma naissance, le hasard génétique, mes relations, ma culture, mon éducation m’ont affublé de défauts. De qualité aussi, même si je n’arriverai pas à en nommer beaucoup.

Mais le trait de caractère qui me pourrit le plus la vie en ce moment peut aussi bien être une qualité qu’un défaut, selon moi. Et en ce moment, c’est un vrai défaut que je traîne comme un boulet, ne trouvant plus la balance juste pour qu’il agisse comme une qualité, un moteur, un avantage.

MA REMISE EN QUESTION PERPETUELLE.

Toujours. Est ce que je fais bien? Est ce que je ne me trompe pas? Est ce que je m’occupe bien d’elle, de lui? Suis-je équitable? Est ce que je fais bien à manger? Est ce que je cuisine varié? Est ce que je m’améliore en couture? Est ce que je suis une bonne mère, bonne amie, bonne épouse? Est ce que les choix que je fais sont les bons? Est ce que j’ai eu raison ou tort?

Toujours. En ce moment pas une seule de mes actions, de mes pensées, ne se fait sans ce dialogue intérieur. MAIS EST CE QUE JE FAIS COMME IL FAUT -pour moi- ? EST CE QUE JE POURRAIS M’AMELIORER? FAIRE MIEUX?

Quand c’est avec parcimonie, sur les choses importantes, j’aime à considérer que c’est utile à me rendre meilleure. A savoir tout simplement que j’ai tort, je que je peux changer, m’améliorer sur ce que je trouve important. Ca aide à accepter les critiques aussi, les écouter.

Mais quand c’est 100% de temps, c’est bouffe-moral. Et je m’enfonce.

EST CE QUE JE SUIS UNE BONNE MERE? LA question. Selon ce que j’attends de mon rôle bien évident. Suis la mère que je voudrais?

C’est ce qui m’occupe le plus les pensées en ce moment!

Je pense d’ailleurs avoir fait fuir quelqu’un qui a cru que je ne pensais qu’à rendre mes enfants meilleurs que les autres, et qui du coup ne me parle plus vraiment de ses enfants de peur que je fasse une échelle alors que parler des différences ne rend pas forcément l’un ou l’autre meilleur, juste différent, normal.

Exemple : ma nièce, 2 ans de moins que TitBonhomme a commencé le poney cette année. TitBonhomme ne fait rien cette année. Pas d’atelier d’éveil musical dans les environs, trop petit pour commencer le foot ou le basket, et je trouvais le poney trop onéreux, et impossible à gérer avec La Souricette si jamais soucis de poney qui s’emballe, pb pour récurer les sabots, bref, je n’avais pas envie de faire les choses à moitié avec lui. Or c’était impossible de le faire qu’à nous deux.

Exemple 2 : les gens ont du mal à comprendre que TitBonhomme aille à la cantine alors que je suis à la maison. Chose que je ne devrais absolument pas justifier, étant moi même au point avec mes raisons de le faire et en voyant TitBonhomme heureux de fonctionner comme ça. Mais en ce moment, même sur ça je doute!

Exemple 3 : Quand on me dit « Tu as de la chance, TitBonhomme est un enfant facile, tu n’a pas de boulot » « Il est tellement gentil l’arrivée de sa petite soeur a du passer inaperçue! »…et là…je me dis…certes…TitBonhomme est un enfant sympa, mais heu, j’y suis pt un peu pour quelque chose non?! En vrai?! Pt que j’ai rien lâché depuis 4 ans et demi? Pt que j’étais derrière lui sans arrêt pour qu’il soit poli, qu’il respecte les autres? Non? Non? NON?! En fait il s’est éduqué tout seul et je n’ai rien fait?!  Même ça j’arrive à en douter, même s’il est évident qu’il a sa part de caractère à lui aussi!

Et concernant sa soeur, le mois horrible qu’il nous a fait en juillet, c’est le hasard? Le mois où j’ai bataillé, rien lâché, prouver mon amour, démontré que rien ne changeait, lui faire comprendre que j’étais toujours commandante en chef, l’aider à trouver sa nouvelle place ni bébé ni adulte le pourquoi du comment c’est interdit/permis/, ne pas le négliger, rester des heures à mi chemin entre la maison et la piscine avec l’un dans la piscine et l’autre pleurant à l’intérieur pour ne pas qu’il pense qu’on l’oublie? Je SAIS et pourtant je doute.

Est ce que je m’occupe assez d’eux, est ce qu’on fait assez de choses, sont-ils épanouis, heureux?

Je me sens pas très patiente, fatiguée, usée, du coup je culpabilise encore plus des fois où j’ai pu déraper et mal gérer une situation en haussant plus vite le ton que nécessaire.

MA vie en dépend. C’est maladif et grave! Au fond ça dénote encore que je ne suis pas sûre de moi, on en revient toujours là!

Et je pourrais vous faire un topo sur chaque aspect de ma vie! La chose qui me rassure, c’est que c’est vraiment un combat intérieur et que j’arrive à ne pas le transposer de manière négative sur les enfants.

Quoiqu’il en soit, on pourrait s’attarder des heures, mais ces remises en question perpétuelles, bénéfiques quand elles ne sont pas perpétuelles et pour chaque choses justement, qui me permettent d’entendre ce que les autres me disent, sont pénibles en ce moment!

Faut que je vous laisse, je doute sur la composition du menu de ce soir, c’est cornélien! flûte!!

Tranquille sur la cabane en construction

Tranquille sur la cabane en construction

Previous Older Entries